Expression de la semaine

«Rien ne sert de courir, il faut partir à point »

Origine et signification
Cette expression est le premier vers de la fable du Lièvre et de la Tortue, (livre VI, fable X), de Jean de la Fontaine. Ecrit en 1668, elle stigmatise ceux qui tardent à s’occuper d’une chose, persuadés qu’ils en auront plus tard le loisir.
Pour ceux qui ne connaissent pas cette fable, elle raconte l’histoire d’un pari entre le lièvre et la tortue pour gagner une course. Aussitôt le départ de la course donné, la tortue est lente, mais concentrée sur la compétition. Pendant ce temps, le lièvre papillonne, car certain de gagner et trop fier, et ne se presse pas. Quand il se rend compte que la tortue a pratiquement passé la ligne d’arrivée, il est déjà trop tard : il a beau courir, il n’est pas parti quand il le fallait, et perd la course qu’il aurait dû gagner.
Conclusion de cette histoire : courir n’a pas été aussi utile que partir quand il le fallait !

Lonab : Tombola

×

Powered by WhatsApp Chat

× Comment puis-je vous aider ?

Félicitation, votre inscription a été validé!

Erreur lors de l'envoi de la requête. Veuillez réessayer!

LobsPaalga will use the information you provide on this form to be in touch with you and to provide updates and marketing.