Un an après le début de la pandémie de la covid19, la deuxième vague des contaminations fait des ravages en Amérique et en Europe, avec l’apparition de plusieurs variantes du virus qui en ajoutent à la psychose mondiale. Et pour cause !

Le coronavirus pourchassé dans le Nord vacciné pourrait se refugier dans le Sud sans vaccins

 A la date du 25 janvier 2021, la pandémie a officiellement fait près de 2 millions de morts et 90 millions de personnes infectées à travers le monde. Pour juguler cette phase aiguë de la maladie, les pays se barricadent à l’intérieur de leurs frontières et des villes avec des mesures de restriction de voyages, de couvre-feu, de distanciation physique, se ruent sur les vaccins déjà disponibles, commencent à en administrer avec l’espoir d’endiguer les contagions.

Mais comment cet endiguement peut-il être efficace à protéger la population mondiale à long terme, si à peine disponible, ces vaccins ont un coût exorbitant, environs 35 dollars US la dose, et une distribution inégale dans le monde ? Ainsi, selon le secrétaire général de l’OMS, le docteur Tedros Ghebreyesus, à la date du 25 janvier 2021, 49 pays à revenu élevé, se sont approprié 40 millions de doses de ces vaccins contre un ridicule infinitésimal chiffre de 25 doses pour un seul pays à bas revenu, qu’il s’est refusé de citer. Dans le long terme, les pays riches ont réservé des vaccins en quantité suffisante pour pouvoir immuniser 3 fois toutes leurs populations, alors que le mécanisme dit Covax* cherche à acquérir 700 millions de doses qui suffiront à peine pour 10% de la population des 92 pays les plus pauvres au monde. L’Union africaine s’échine à mobiliser 7 milliards de dollars US pour acquérir 900 millions de doses de vaccins en 2021 pour environ 30% des populations des Etats membres.

 Le constat est donc amer. Il a beau y avoir plus de malades de la Covid 19 dans les pays riches au Nord que dans les pays à bas revenu du Sud, le fossé d’accès aux vaccins contre la pandémie est abyssal. La communauté internationale avait vu venir cette fracture vaccinale, une iniquité qui pourrait coûter cher en matière d’immunisation des populations de la planète contre le coronavirus. En effet, pour reprendre les termes du secrétaire général de l’ONU, « la covid19 ne respecte pas les frontières nationales » et un seul pays où les populations ne seraient pas protégées contre l’agent pathogène de cette pandémie, expose tout le globe à une nouvelle contamination. Un village planétaire prévenu en vaut… Gare donc à la fracture vaccinale qui se creuse ! Car le monde court vers « un échec moral catastrophique et le prix en sera payer en vies humaines et en moyens de subsistance dans les pays les plus pauvres », avertit le SG de l’OMS.

Mais dans ce branle-bas de combat pour l’équité vaccinale, faut-il indexer seulement l’égoïsme des pays riches ? Quid de l’incurie de nos gouvernants, incapables de renforcer nos économies, d’offrir un minimum de services sociaux de base par de bonnes politiques d’investissement et de gestion de nos ressources ? Par leur manque de volonté politique, nos décideurs participent, depuis les indépendances, à la mise à la périphérie de nos pays. Si fait que, après la fracture technologique, préjudiciable à l’industrialisation des pays africains, la fracture numérique, handicap à  leur insertion dans le village planétaire, la série noire se poursuit avec cette fracture vaccinale dont on n’est pas encore en mesure d’évaluer les graves conséquences.

Encore heureux que nos populations soient pour l’instant moins vulnérables à la covid 19 ! Mais qui sait de quoi demain est fait avec ce virus mutant ? Mieux vaut donc prévenir que guérir. On croise alors les doigts pour que, face à l’égocentrisme des pays riches qui mettent à mal le mécanisme Covax*, l’Union africaine, et à défaut, les pays de la CEDEAO fassent preuve d’une grande solidarité afin de maximiser leur force de frappe contre le coronavirus. On attend de voir !

Lobspaalga.com    

(*) : Le dispositif ou mécanisme Covax est une initiative de l’OMS et de Vaccine Alliance, une organisation internationale qui milite pour l’accès équitable aux vaccins. L’initiative travaille à une distribution équitable des vaccins contre la covid19 dans le monde.

1 1 voter
Évaluation de l'article

      Partager    
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x
× Comment puis-je vous aider ?

Félicitation, votre inscription a été validé!

Erreur lors de l'envoi de la requête. Veuillez réessayer!

LobsPaalga will use the information you provide on this form to be in touch with you and to provide updates and marketing.