Plus que jamais, l’UNIR/PS dispose d’une base solide dans le Sanguié, cette province où le parti a obtenu un siège de député aux dernières législatives. C’est en tout cas la conviction du président fédéral du parti dans la province, Yalguédo Zéphirin Yogo qui, pour parler de bilan et de perspectives a été face à la presse dans l’après-midi du 26 mars 2021 à Ouagadougou.  L’homme se dit confiant pour son parti qui affûte déjà ses armes pour les municipales de 2022.

Le président fédéral de l’UNIR/PS, Zéphirin Yogo lors de la rencontre

En portant Zéphirin Yogo à la tête du bureau fédéral de l’UNIR/PS  dans le Sanguié, en mars 2020, le parti de l’œuf lui a confié la mission de renforcer sa structuration dans la province. Un  an après, c’est chose faite. De la faible implantation, l’UNIR/PS est passée à une « parfaite structuration » dans le Sanguié, puisque présente dans les 10 communes et les 146 villages que compte la province. « Au même moment où nous travaillions sur la stratégie avec laquelle nous allions engranger des victoires aux élections, nous travaillions aussi à élargir nos bases dans la province », a expliqué Zéphirin Yogo, se félicitant d’un « exploit ».

Que dire de cette victoire, un siège de député, devant des partis préalablement mieux structurés ? L’argent, comme dénonce une investigation du Réseau national de lutte anti-corruption (REN-LAC), n’a-t-il pas été pour l’UNIR/PS Sanguié un moyen de conquête de l’électorat ? Non, a fait croire le président fédéral. « Dans le Sanguié, d’autres partis, comme le CDP et le MPP, ont plus de moyens et sont mieux structurés que le nôtre. Nous devons plutôt notre victoire à l’engagement des militants, particulièrement les jeunes. C’était la première fois que je voyais des jeunes se lancer dans une campagne avec autant d’ardeur. Et nous avons cru en eux  en les alignant dans nos listes de candidats », a assuré l’interlocuteur d’un jour des journalistes.

Des perspectives ? Il s’agira de consolider davantage les bases du parti dans la région selon Zéphirin Yogo qui veut croire qu’en politique, il n’y a pas d’acquis définitif. Et l’objectif de l’UNIR/PS Sanguié pour les municipales qui se profilent, c’est de contrôler une bonne partie des exécutifs locaux, afin de mettre en pratique les idéaux pour lesquels le député Edasso Bayala a eu la confiance des populations pour siéger à l’hémicycle.  D’ores et déjà, Zéphirin Yogo se dit confiant quant au succès de son parti dans la province, lui qui se fie à la cartographie actuelle des forces politiques dans le Sanguié, laquelle cartographie place l’UNIR/PS au deuxième rang.

Bernard Kaboré 

0 0 voter
Évaluation de l'article

      Partager    
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x
× Comment puis-je vous aider ?

Félicitation, votre inscription a été validé!

Erreur lors de l'envoi de la requête. Veuillez réessayer!

LobsPaalga will use the information you provide on this form to be in touch with you and to provide updates and marketing.