Dans les cinq prochaines années, la Jeune chambre internationale Ouaga Elite fera de l’Arrondissement 4 l’un des plus propres de la capitale. C’est l’engagement qu’a pris l’organisation à travers le projet Green and proud generation lancé ce 20 février 2020 dans ledit arrondissement.

Grean and proud generation débute bien coup de balai sur le plateau omnisport de Somgandé

Dans plusieurs quartiers de Ouagadougou Il ne fait pas bon vivre  du fait de l’insalubrité. Des ordures entassés devant des concessions ou dans des espaces publics, on en trouve en effet à tout bout de champ. Selon le maire du 4e arrondissement de la capitale, Anatole Bonkoungou, son territoire est l’un, sinon le plus affecté. Il en veut pour preuve le centre de traitement qui y est logé, lequel centre reçoit quotidiennement toutes les ordures de la capitale. En outre, l’arrondissement est entouré par une zone industrielle (celle de Kossodo) qui produit également des déchets, pas souvent vite ou bien traités.

Ce n’est donc pas un hasard si la Jeune chambre internationale Ouaga Elite a choisi cette partie de la ville pour mettre en œuvre le projet Green and proud  generation. 

Ce projet, selon le président de l’organisation, Alexis Yé, vise à faire de l’arrondissement 4 l’un des plus propres dans les cinq prochaines années. Et pour le top de départ de cet ambitieux projet, une cérémonie a réuni plusieurs dizaines de personnes, dont des écoliers, au plateau omnisport de Somgandé. Une cérémonie soutenue par Wendkuni bank international (WBI), de laquelle sont issus la présidente de la cérémonie, Patricia Kabré et le parrain, Michel Kam.

A cette occasion, la mairie a reçu des initiateurs du projet du matériel de salubrité, constitué de poubelles, de balais, de râteaux et de seaux, le tout d’une valeur de près de 2 millions de F CFA. De quoi réjouir, Anatole Bonkoungou qui a indiqué que ce projet vient à point nommé.

Lire aussi: Jeune Chambre internationale Ouaga Elite: 2021 ou la bataille contre les hépatites et la covid 19

En initiant un projet du genre, la JCI Ouaga Elite veut rester fidèle à un engagement, celui de faire la promotion de la santé, de l’hygiène et de l’écocitoyenneté un cheval de bataille.  In fine, l’objectif affiché est l’amélioration du bien-être et de la santé de la population. Un défi qui semble herculéen car selon des estimations de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), 12,6 millions de personnes décèdent chaque année des suites d’une des 100 maladies ou traumatismes liés au milieu très dégradé dans lequel elles ont vécu ou travaillé.  

Bernard Kaboré

0 0 voter
Évaluation de l'article

      Partager    
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x
× Comment puis-je vous aider ?

Félicitation, votre inscription a été validé!

Erreur lors de l'envoi de la requête. Veuillez réessayer!

LobsPaalga will use the information you provide on this form to be in touch with you and to provide updates and marketing.