Courant octobre-décembre Bolloré Transport & Logistics a réussi un exploit presque unique. En effet, le groupe a transporté pour le compte de la Brakina trois (3) cylindres de 75 tonnes chacun, de 12 piliers et d’un containeur de 20 pieds entre l’Angola, la Côte d’Ivoire et le Burkina Faso.

Plus d’un se souviennent encore des clichés immortalisant le passage des imposants engins sur les routes angolaises, ivoiriennes ou burkinabè publiés sur la toile. C’est l’œuvre de Bolloré Transport & Logistics. L’exercice était périlleux mais pas impossible. Et il faut le dire pour réussir un tel pari il faut du génie. Le transporteur n’a négligé aucun détail. Bolloré a donc conçu des solutions logistiques multimodales innovantes et adaptées afin de d’acheminer les colis en toute sécurité du port de Luanda en Angola vers le Burkina Faso.

 Le transport des trois (3) cylindres de 75 tonnes chacun, de 12 piliers et d’un containeur de 20 pieds de l’Angola au Burkina Faso, en passant par la Côte d’Ivoire s’est réalisé sans faute.  Un pari réussi pour cette entreprise qui évolue dans le transport et la logistique à travers ses agences de Ouagadougou et bobo Dioulasso qui emploient plus de 400 collaborateurs et qui génère plus 350 emplois indirects. A travers cette opération, Bolloré a démontré son savoir-faire et son expertise dans la coordination d’opérations logistiques par ses équipes opérant sur le continent africain grâce à leur maitrise de l’environnement et les multimodalités que propose cet opérateur logistique de référence.

« Bolloré Transport & Logistics réaffirme son engagement aux côtés de l’Afrique à travers la mise en œuvre et le déploiement de solutions logistiques pour accompagner les projets complexes partout sur le continent en vue de son développement. Notre succès s’appuie sur le savoir-faire de nos équipes locales et les solutions logistiques adaptées au besoin de nos clients », a déclaré le directeur général de Bolloré Transport & Logistics au Burkina Faso, Seydou Diakité.

En effet, faut-il le rappeler. Ces équipements qu’on pourrait qualifier de véritables mastodontes appartiennent à la Brasserie du Burkina. Ils sont destinés à accroitre les capacités de production des unités industrielles. Ils permettront à cette brasserie et filiale du groupe Castel de poursuivre son développement et de consolider son leadership sur le marché.

Le groupe Bolloré fait preuve également d’une grande utilité dans la formation de la jeunesse. Bolloré développe des partenariats avec des établissements d’enseignement supérieur à l’instar de l’Institut Africain de Management (IAM), Institut burkinabè des Arts et Métiers (IBAM), le Centre de promotion de l’apprentissage des Métiers (CPAM), le Centre de formation professionnelle emploi et métiers (CFPEM).

Et toujours dans le registre de l’entreprise citoyenne, Bolloré Transport & Logistics mène aux cotés de certaines ONG, des actions solidaires au bénéfice des populations notamment l’aide à la scolarisation, à la réinsertion sociale des jeunes et la sensibilisation à la préservation de l’environnement.

L’Observateur Paalga

3 2 votes
Évaluation de l'article

      Partager    
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x
× Comment puis-je vous aider ?

Félicitation, votre inscription a été validé!

Erreur lors de l'envoi de la requête. Veuillez réessayer!

LobsPaalga will use the information you provide on this form to be in touch with you and to provide updates and marketing.