Le Zambien, Janny Sikazwe avait avancé des raisons médicales pour mettre fin au match avant l’heure

Plus d’un supporter se rappellent encore du spectacle qu’avait donné l’arbitre zambien, Janny Sikazwe, lors du match Mali#Tunisie, le 12 janvier 2022, dans cadre de la phase finale de la Coupe d’Afrique des nations. En effet, cet arbitre central avait sifflé la fin de la confrontation avant la 90e minute, alors que le Mali menait au score, 1#0.

Plus tôt, à la 85e minute de jeu, Janny Sikazwe avait, une première fois, mis fin à la rencontre. Après avoir transformé ce coup de sifflet trop précoce en pause fraîcheur, monsieur Sikazwe avait ensuite fait reprendre le match avant de l’arrêter pour de bon à quelques secondes de la 90e minute, provoquant ainsi l’indignation dans le camp tunisien.

En guise d’explication à la décision de l’arbitre central, le patron des arbitres de cette CAN, Essam Abdel-Fatah, avait avancé des raisons médicales en soulignant, dans un communiqué, que Sikazwe avait été victime d’une insolation qui lui a fait perdre sa concentration.

Mais dans la foulée, l’équipe tunisienne a émis une réserve à la Confédération africaine de football, contestant du même coup le résultat du match. Dans un communiqué en date du jeudi 13 janvier 2022, le Commission d’organisation de la 33e Coupe d’Afrique des nations  a annoncé qu’elle a décidé « le rejet de la réserve formulée par l’équipe tunisienne » et « l’homologation du résultat final du match comme étant 1-0 en faveur du Mali ».

B.K.

1 1 voter
Évaluation de l'article

      Partager    
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x
×

Powered by WhatsApp Chat

× Comment puis-je vous aider ?

Félicitation, votre inscription a été validé!

Erreur lors de l'envoi de la requête. Veuillez réessayer!

LobsPaalga will use the information you provide on this form to be in touch with you and to provide updates and marketing.