Deuxième point sur le cas suspect de fièvre hémorragique virale au Centre hospitalier universitaire de Bogodogo, a livré ses résultats. Pour le patient présumé souffrant d’Ebola il n’en ai rien.  

Le 22 août 2021,  le Ministère de la santé informait la population de l’admission aux Urgences Médicales du Centre hospitalier universitaire de Bogodogo (CHU-B) d’un patient âgé de 22 ans ayant eu un séjour en République de Côte d’Ivoire (RCI). La procédure diagnostique a consisté à l’analyse des prélèvements au Laboratoire national de référence des fièvres hémorragiques virales (LNR-FHV au Centre Muraz)  et au laboratoire de l’Institut Pasteur de Dakar pour confirmation. Les résultats obtenus permettent d’écarter définitivement la maladie  à virus Ebola sur ce patient.   Le Ministère de la santé invite les populations au respect des mesures de prévention des maladies et les rassure des dispositions prises pour face aux différentes menaces sanitaires.  

MINISTERE DE LA SANTE

0 0 votes
Évaluation de l'article

      Partager    
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x
×

Powered by WhatsApp Chat

× Comment puis-je vous aider ?

Félicitation, votre inscription a été validé!

Erreur lors de l'envoi de la requête. Veuillez réessayer!

LobsPaalga will use the information you provide on this form to be in touch with you and to provide updates and marketing.