Après plusieurs mois d’enquête, plusieurs personnes ont été arrêtées à Madagascar au motif qu’elles « ont échafaudé un plan d’élimination et de neutralisation de diverses personnalités du pays », dont le président malgache, Andry Rajoelina. L’information a été annoncée le mercredi 21 juillet 2021 par la procureure générale, Berthine Razafiarivony.

Le président malgache, Andry Rajoelina, faisait partie des cibles visées

Tout en indiquant que les arrestations ont eu lieu le 20 juillet, le parquet a assuré que toute la lumière sera faite sur cette affaire. Selon certains médias internationaux dont France 24, deux ressortissants français figurent parmi les personnes interpelées.

« Philippe François et Paul Rafanoharana sont tous les deux saint-cyriens. Le premier était à la tête d’un fonds d’investissement, le deuxième est le conseiller de monseigneur Odon, l’archevêque d’Antananarivo. Le nom de Paul Rafanoharana avait circulé récemment comme potentiel futur Premier ministre en cas de remaniement. Philippe François est un ancien colonel de l’armée qui aurait déjà servi au Tchad notamment », précise Radio France Internationale.

En rappel, Andry Rajoelina, 47 ans, est président de la République de Madagascar depuis le 18 janvier 2019. Depuis quelques semaines, son pays fait face à de vives tensions politiques.

Lobspaalga.com

0 0 voter
Évaluation de l'article

      Partager    
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x
× Comment puis-je vous aider ?

Félicitation, votre inscription a été validé!

Erreur lors de l'envoi de la requête. Veuillez réessayer!

LobsPaalga will use the information you provide on this form to be in touch with you and to provide updates and marketing.