La cinquantaine est un tournant important dans la vie d’un individu. L’organisme doit faire face à des changements de taille. C’est un moment idéal pour apporter encore plus d’attention à son hygiène de vie en prenant de nouvelles habitudes santé. Dans cet article, la diététicienne-nutritionniste, Coura Yasmine Sandrine Zerbo fait le point sur ce qui change vraiment et sur les conseils clés à appliquer pour se maintenir en forme après 50 ans.

A quoi faut-il faire attention après 50 ans ? Après 50 ans, certains points doivent faire l’objet d’une surveillance régulière afin d’éviter les problèmes de santé associés. Prise de poids et augmentation du tour de taille. La prise de poids et l’augmentation du tour de taille sont des faits courants après 50 ans. En effet, chez la femme la chute de la production de certaines hormones entraîne une prise de poids et le passage d’une morphologie gynoïde à une morphologie androïde. Autrement dit, la femme aura tendance à accumuler la graisse autour du ventre. Chez l’homme, androïde par nature, on note aussi une sensibilité particulière à la prise de poids due à un ralentissement du métabolisme, à une diminution de la masse musculaire et à une réduction du niveau d’activité physique. L’augmentation du tour de taille est à prendre très au sérieux car cette graisse dite « viscérale » accroît directement le risque cardiovasculaire. Taux de cholestérol.

Parallèlement au vieillissement de l’organisme, on observe une élévation progressive du taux de cholestérol avec l’âge. Pour cause, le métabolisme ralentit et l’organisme a plus de mal à dégrader et éliminer les graisses. De plus, chez la femme, les hormones qui étaient protectrices jusqu’ici ne sont plus produites. Le risque de perturbations du bilan lipidique est donc largement accru. Glycémie. Enfin, la glycémie est le troisième point à surveiller pour se maintenir en forme après 50 ans. En effet, l’augmentation du tour de taille a tendance à provoquer insulinorésistance. Les organes ont alors plus de mal à capter et à entreposer le glucose. Le taux de sucre dans le sang augmente donc et peut, à terme, entraîner la fatigue de certains organes et l’installation du diabète de type II. À noter que les variations hormonales rendent l’organisme encore plus sensible à cette élévation de la glycémie.Une alimentation de qualité, le meilleur moyen de se maintenir en forme après 50 ans.

Pour faire face à ces changements et se maintenir en forme après 50 ans, l’alimentation est un allié de choix. En effet, certains nutriments peuvent éviter le vieillissement prématuré, freiner le déclin des masses musculaire et osseuse et réguler le taux de cholestérol et la glycémie.Voici conseils diététiques pour être en bonne santé après 50 ans :- Intégrer une source de protéines maigres à chaque repas : poisson, volaille, tofu, fruits de mer, légumineuses, etc.- Miser sur les aliments riches en fibres : féculents et pains complets, fruits et légumes, légumineuses, etc.- Consommer des laitages ou substituts enrichis en vitamine D, 3 fois par jour- Privilégier les aliments riches en antioxydants : fruits et légumes de saison colorés, agrumes, herbes et épices, etc.

– Intégrer les fruits et légumes systématiquement à chaque repas, cuits ou crus.

– Veiller à faire le choix de bonnes graisses : graines, noix, poissons gras, huiles d’olive et de colza, etc.Éviter les aliments sucrés

– Limiter la consommation d’aliments gras, transformés et industriels- Réduire la consommation d’alcool.

– Veiller à boire au minimum 1,5 litre d’eau par jour.

L’importance d’une activité physique régulière au-delà d’une alimentation de qualité, l’activité physique doit continuer à être pratiquée très régulièrement après 50 ans. En effet, elle a de nombreux atouts santé et est essentielle pour rester en forme et améliorer significativement la qualité de vie. À ce titre, on recommande de privilégier les activités d’endurance et de les pratiquer au moins 3 fois par semaine : vélo, natation, course à pied, marche, etc. Pour cause, l’endurance est excellente pour protéger le système cardiovasculaire des accidents dont la fréquence augmente avec l’âge. De plus, l’activité dans sa globalité permet d’améliorer la réponse à l’insuline, de maintenir un poids santé, d’éviter l’augmentation du tour de taille et de freiner le déclin de la masse musculaire. Enfin, l’activité est excellente pour favoriser une meilleure gestion du stress et un sommeil de qualité. Sommeil de qualité et bonne gestion du stress.

Tout au long de la vie, un sommeil de qualité et une bonne gestion du stress sont essentiels pour vivre en pleine santé. En effet, le sommeil est un processus indispensable durant lequel l’activité de l’organisme est finement régulée. Ainsi, un sommeil suffisant et de qualité permet d’éviter la prise de poids, de réguler l’humeur et de stimuler le métabolisme. Le stress, quant à lui, fait partie des ennemis à éviter absolument pour se maintenir en forme après 50 ans. Mauvais pour la ligne, pour le système cardiovasculaire comme pour l’harmonie du corps, il y a un intérêt certain à apprendre à mieux le gérer.

En conclusion, il est impératif de porter une attention toute particulière à sa santé après 50 ans afin d’éviter l’installation de problèmes de santé. Pour cela, il faut avant tout miser sur une alimentation de grande qualité nutritionnelle et la pratique d’une activité physique adaptée et régulière. Enfin, pour optimiser les effets d’une bonne hygiène de vie et se maintenir en forme après 50 ans, la prise de compléments alimentaires adaptés peut être un soutien non négligeable.N’oubliez jamais qu’un mode de vie sain est bien meilleur qu’un régime 🍅🍒🍊🍋🍌🍌

0 0 voter
Évaluation de l'article

      Partager    
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x
× Comment puis-je vous aider ?

Félicitation, votre inscription a été validé!

Erreur lors de l'envoi de la requête. Veuillez réessayer!

LobsPaalga will use the information you provide on this form to be in touch with you and to provide updates and marketing.