Aux blessés  de la meurtrière attaque de Solhan, la Croix rouge au Burkina apporte de l’assistance en intrants médicaux.  Selon le chef de la délégation, Laurent Saugy, un camion est parti samedi soir de la capitale burkinabè pour le Sahel (Dori et Sebba) avec des kits de soins pour les blessures de guerre. Ce soutien devrait aider à  la prise en charge adéquate des blessés. 

Le Comité international de la Croix-Rouge, qui alertait il y a deux semaines sur le regain des violences visant les civils au Burkina Faso, a envoyé un soutien matériel à la direction régionale de Dori dans le nord du pays. Un camion est parti samedi soir de la capitale burkinabè avec des soins pour les blessures de guerre notamment. Selon l’organisation, une vingtaine de blessés seraient arrivés hier à Dori, et 35 à Sebba. Mais les dangers sur les routes empêchent les populations d’avoir accès aux soins, explique Laurent Saugy, le chef de la délégation du CICR au Burkina Faso :

C’est un appel à toutes les parties au conflit à se souvenir des règles de base qui sont empruntes d’humanité qu’une personne blessée, quelle qu’elle soit, a droit à être soignée. Raison pour laquelle le CICR vient de déployer, il y a quelques minutes, un support significatifs aux autorités sanitaires qui font un travail remarquable dans des circonstances comme celles-ci.

Lobspaalga.com

RépondreTransférer
0 0 voter
Évaluation de l'article

      Partager    
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x
× Comment puis-je vous aider ?

Félicitation, votre inscription a été validé!

Erreur lors de l'envoi de la requête. Veuillez réessayer!

LobsPaalga will use the information you provide on this form to be in touch with you and to provide updates and marketing.