Le commissaire Rachid Palenfo

Le commissaire de police Rachid Palenfo pose un regard critique suite à l’attaque de la patrouille mixte sur l’axe Fada-Pama dans la matinée du lundi 26 avril 2021 et qui a fait trois blessés et quatre portés disparus. Sur son profil Facebook, il s’interroge sur la nécessité d’une telle mission dans une zone sensible.

Terrorisme au Burkina : il faut souvent dire non à certaines missions.

On aurait pu nous épargner de ça.

Les gens qui ont commandité la mission, n’ont pas suffisamment évalué les risques dans la zone.

Pourquoi aller chercher inutilement des problèmes dans cette zone de forêt ?

Lire aussi: Fada N’Gourma: un Burkinabè, deux Espagnols et un Irlandais enlevés

L’opérateur drone censé assurer une couverture aérienne des équipages ?Un blanc ça se voit à 100 kilomètres à la ronde.

Qui ne sait pas qu’il y a de l’activité terroriste dans cette zone ?

Les consignes des HANI sont clairs en ce qui concerne les expats, pourquoi persister alors que la zone n’est pas encore stable ?Et ces disparus (espérons qu’on les retrouve) ? Et ce matériel emporté …

Problèmes d’analyse, de partage d’informations et de coordination des opérations ; résultats le pays fait la une des médias internationaux. On viendra ajouter du rouge encore à la carte.

Changeons un peu.

3.5 2 votes
Évaluation de l'article

      Partager    
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x
× Comment puis-je vous aider ?

Félicitation, votre inscription a été validé!

Erreur lors de l'envoi de la requête. Veuillez réessayer!

LobsPaalga will use the information you provide on this form to be in touch with you and to provide updates and marketing.