Ce 15 octobre, cela fait 33 ans, jour pour jour, que le capitaine Thomas Sankara a été assassiné. C’était en  1987. A l’occasion de la commémoration de ce triste anniversaire, sur le site du Conseil de l’entente, où a été érigé un mémorial en l’honneur du président du CNR, le Président du Faso y a déposé une gerbe de fleurs. Présente sur les lieux, Clémence Compaoré, sœur d’un des compagnons d’infortune du père de la révolution burkinabè, a fondu en larmes.

Clémence Compaoré, la sœur de Bonaventure Compaoré tombé avec Thomas Sankara le 15 octobre 1987

L’émotion reste donc vive chez certains parents des victimes du coup d’Etat du 15 octobre 1987. Dans le cas d’espèce, le temps n’a pas eu raison de l’affection que Clémence Compaoré portait à son frère Bonaventure Compaoré. Elle ne le verra plus, et ce pour toujours, depuis ce 15 octobre 1987.

Le président du Faso, devant le Mémorial Thomas Sankara

Le clou de cette cérémonie commémorative a été  le dépôt de gerbe de  fleurs devant le mémorial Thomas Sankara. Ce geste de Roch Marc Christian Kaboré, accompagné de l’hymne aux morts, a fait tressaillir Clémence Compaoré qui n’a pu s’empêcher de couler des larmes.

Thomas Sankara était un battant

« Avec Thomas Sankara, nous nous sommes battus pour le pays et  pour notre armée ». Ces mots prononcés devant le mémorial Thomas Sankara sont de Boukary Kaboré, dit le Lion, ce compagnon de lutte du père de la Révolution du 4-Août. Le meurtre du président du CNR lui a laissé beaucoup d’amertume et le grand regret de voir le retard de développement du Burkina dont ce crime qu’il qualifie d’odieux, n’est pas étranger. Boukary Kaboré et les milliers de sankaristes espèrent alors que justice sera bientôt rendue à leur idole.

Boukary Kaboré, dit le lion, l’un des compagnons de lutte de Thomas Sankara

Pour sa part, le maire de Ouagadougou, Armand Beouindé, a déclaré que c’est avec une légitime fierté que les Burkinabè célèbrent la mémoire de Thomas Sankara avec l’espoir que le mémorial qui lui est dédié devienne un espace de rayonnement culturel du Burina Faso à travers le monde.

Lobs numérique · Les doléances du Comite du Mémorial Thomas Sankara au président du Faso

Camille Baki

3 2 votes
Article Rating

      Partager    
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x

Félicitation, votre inscription a été validé!

Erreur lors de l'envoi de la requête. Veuillez réessayer!

LobsPaalga will use the information you provide on this form to be in touch with you and to provide updates and marketing.