Une délégation du Conseil national pour le patronat burkinabè a été reçu en audience à la Primature ce 26 mai 2022.  Au terme des échanges, il a été décidé de la création d’une cellule de réflexion pour prévenir les crises.

A la demande du premier ministre, Albert Ouédraogo, une cellule de crise a été mise en place afin de réfléchir aux défis du moment notamment la hausse du prix des denrées  de premières nécessité. Prennent part à ces réflexions, les différents acteurs.

Selon le porte parole du gouvernement, Lionel Bilgo, il a assisté a une réunion de famille. «  Lorsqu’il y a un problème commun, il est indiqué que ceux qui portent les responsabilités puissent se mettre ensemble pour réfléchir et trouver des solutions idoines. La question de la flambée des prix des produits de première nécessité est une question macro économique qui n’est pas forcément provoquée par les opérateurs économiques nationaux », a-t-il confié, précisant que les discussions ont permis d’harmoniser les points de vues, comprendre que la situation est préoccupante et surtout nous mettre en ordre de bataille.  Il a été également question à cette rencontre,qui a été présidé par le PM, de discuter de la synergie d’actions à mettre en  oeuvre avec le patronat et la Chambre de Commerce,selon le ministre Bilgo. 

A l’issu de l’audience, un comité permanent  a été créé. Il aura pour mission d’apporter des réponses à la crise et prévenir les potentielles difficultés qui pourraient survenir.

W. Harold Alex Kaboré

0 0 votes
Évaluation de l'article

      Partager    
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x
×

Powered by WhatsApp Chat

× Comment puis-je vous aider ?

Félicitation, votre inscription a été validé!

Erreur lors de l'envoi de la requête. Veuillez réessayer!

LobsPaalga will use the information you provide on this form to be in touch with you and to provide updates and marketing.