Le ministre de la Justice et des Droits humains, chargé des Relations avec les institutions, Garde des sceaux, Me Barthélémy Kéré, accompagné de proches collaborateurs dont son directeur de cabinet, les procureurs généraux des trois cours d’appel, le procureur du pôle antiterroriste, le directeur général de l’administration pénitentiaire et des directeurs centraux, s’est rendu à la Prison de haute sécurité (PHS) dans la matinée de mardi 24 mai 2022.


Il a pu toucher du doigt les conditions dans lesquelles vivent les pensionnaires et travaillent les Gardes de sécurité pénitentiaire, du poste police à l’infirmerie en passant par le quartier des mineurs, la grande détention et la cuisine. Il s’est entretenu avec les détenus. Si certains reconnaissent appartenir à des groupes terroristes et ne cachent pas leur idéologie radicale et leur volonté d’ « islamiser » tout le pays, d’autres par contre clament leur innocence et veulent l’accélération des procédures judiciaires pour qu’ils puissent recouvrer la liberté. Lors des échanges, le ministre est revenu sur le rôle de son département qui est de rendre la justice de façon impartiale et dans le respect des droits humains. Il a également évoqué la réconciliation nationale et la nécessité d’unir les Burkinabè dans leur diversité de croyance et d’opinion.


Le Garde des sceaux s’est ensuite entretenu avec le personnel de l’administration pénitentiaire en service à la PHS autour de leurs préoccupations.

Ministère de la Justice

3.5 2 votes
Évaluation de l'article

      Partager    
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x
×

Powered by WhatsApp Chat

× Comment puis-je vous aider ?

Félicitation, votre inscription a été validé!

Erreur lors de l'envoi de la requête. Veuillez réessayer!

LobsPaalga will use the information you provide on this form to be in touch with you and to provide updates and marketing.