L’espace du Keoogo royal de Boussouma a abrité, le 11 septembre 2021, une conférence publique sur la promotion de la paix à travers les valeurs endogènes et culturelles. L’initiative s’inscrit dans le cadre du projet d’appui à la consolidation de la paix et de la cohésion sociale au Centre-Nord, financé par le Fonds des Nations Unies pour la paix. Il est mis en œuvre à Boussouma par Action citoyenne et communautaire pour la résilience et le développement (ACCORD) en partenariat avec le Centre d’étude et de coopération internationale (CECI).


Plus de 500 enfants et jeunes ont été sensibilisés sur les valeurs culturelles et endogènes de résolution des crises


Promouvoir la paix, la cohésion sociale et le vivre-ensemble à travers les valeurs culturelles et endogènes, tel est l’objectif de la conférence sur la promotion des valeurs traditionnelles du royaume de Boussouma. Animée par Zakaria Soulga et Ousmane Gango, cette rencontre a permis de sensibiliser, à travers des contes, des proverbes et l’histoire du royaume, plus de 500 enfants et des jeunes venant de cinq villages de la commune. Placée sous le patronage de Naaba Sigri, Dima de Boussouma, et la présidence du gouverneur du Centre-Nord, Casimir Séguéda, qui était représenté par son secrétaire général, Robert Zoungrana, la manifestation avait comme marraine, la représentante régionale du Médiateur du Faso, Rita Sawadogo.

L’initiative, a indiqué le président d’ACCORD, Valéry Gustave Sawadogo, vient en réponse aux attentes formulées par les populations locales suite à deux études diagnostiques. Celles-ci, a-t-il précisé, ont porté sur les thématiques : conflits communautaires, mécanismes et savoirs locaux en matière de paix et de cohésion sociale ; rôle et place de la femme dans la gestion des conflits communautaires.

En ce qui concerne les attentes formulées par les groupes cibles, on note la promotion des valeurs endogènes et culturelles et la sensibilisation d’un grand nombre de la population à travers les radios. La directrice Pays du CECI, Nathalie Nikiéma, a assuré de l’engagement du centre à accompagner les femmes et les hommes du Centre-Nord à prendre en charge la prévention, la gestion et la transformation positive des situations de crises. Et cela, la marraine, le Dima de Boussouma par la voix du chef de Lebda, et le secrétaire général de la région, se sont tous félicités de la mise en œuvre du projet et de l’opérationnalisation des comités d’action communautaires. Ils ont aussi exprimé leur disponibilité à œuvrer pour l’atteinte des objectifs du projet.


A noter que le projet a été lancé en 2020. Au Centre-Nord, il couvre les provinces du Bam et du Sanmatenga à travers les communes de Kongoussi, de Sabcé, de Kaya et de Boussouma.

Dieu-Donné Windpouyré Ouédraogo

5 1 voter
Évaluation de l'article

      Partager    
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x
×

Powered by WhatsApp Chat

× Comment puis-je vous aider ?

Félicitation, votre inscription a été validé!

Erreur lors de l'envoi de la requête. Veuillez réessayer!

LobsPaalga will use the information you provide on this form to be in touch with you and to provide updates and marketing.