Plan international Burkina Faso tient, ce mardi 3 août 2021 à Ouagadougou, une réunion sur la revue annuelle de ses programmes. Cet exercice a lieu à la fin de chaque année fiscale.

La cérémonie d’ouverture a été marquée par le seul discours du représentant résident de Plan Burkina, Yaouba Kaigama

Au cours de l’année fiscale 2020-2021, Plan international Burkina Faso a investi 12 300  000 000 F CFA. « Près d’un tiers de ce montant a été consacré à la réponse aux crises humanitaire et sanitaire qui affectent les populations », a indiqué le représentant résident de l’organisation, Yaouba Kaigama.

Plus de 30 projets ont été mis en œuvre dans six domaines à savoir l’éducation inclusive, l’emploi et l’entrepreneuriat des jeunes, la citoyenneté active, la santé sexuelle et reproductive des jeunes et des adolescents, le développement de la petite enfance et la protection des enfants et filles contre les violences basées sur le genre. L’ensemble de ces projets ont donc été exécutés aussi bien en situation de développement qu’en situation de crise humanitaire, notamment la situation des personnes déplacées internes et le contexte de la covid 19.

Près d’un tiers de ce montant a été consacré à la réponse aux crises humanitaire et sanitaire »

Dans la mise en œuvre de ses programmes, Plan Burkina doit faire face aux défis sécuritaires puisqu’il faut accéder aux populations pour leur venir en aide. « Cependant, nous avons les mécanismes qu’il faut pour aller aussi loin que possible pour accompagner les populations qui en ont besoin », a rassuré le représentant pays. Il a aussi réaffirmé l’ambition de son équipe à faire plus pour accompagner les populations car il y a encore d’énormes besoins surtout en termes de réponse humanitaire pour les personnes déplacées internes mais aussi pour les localités qui les accueillent.

Plusieurs structures ont été représentées à cette rencontre

Des structures gouvernementales, des agences de développement bilatérales, des ONG nationales et internationales, des agences des Nations unies et des OSC prennent part à la rencontre.

En rappel, la stratégie pays de Plan international Burkina Faso couvre la période 2019-2023. Elle a été élaborée en 2018.

Zalissa Soré

5 1 voter
Évaluation de l'article

      Partager    
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x
×

Powered by WhatsApp Chat

× Comment puis-je vous aider ?

Félicitation, votre inscription a été validé!

Erreur lors de l'envoi de la requête. Veuillez réessayer!

LobsPaalga will use the information you provide on this form to be in touch with you and to provide updates and marketing.