Emmanuel Macron est-il en train de mettre à exécution sa menace contre le Mali ? En effet, après avoir laissé entendre,  le 30 mai dernier, que son pays envisage le retrait de ses troupes du Mali, le président français a annoncé ce 10 juin la fin de l’opération Barkhane au Sahel. C’était à l’occasion d’une conférence de presse à l’Élysée.

A l’en croire, il s’agit d’une « amorce de réduction de l’opération militaire anti-djihadiste Barkhane », en l’occurrence au Mali, un pays qui a connu deux coups d’État en moins d’une année. Cela se fera à travers une transformation profonde de leur présence militaire au Sahel. De ce fait, l’opération Barkhane en tant qu’opération extérieure française n’existera plus. Elle fera plutôt place à une alliance internationale associant les États de la région. Cette évolution va notamment passer par la fermeture de bases françaises et par la priorité donnée à la lutte contre les djihadistes par les forces spéciales.

En rappel, la force Barkhane compte plus de 5 100 hommes engagés depuis 2014, à la suite de l’opération Serval, dans la lutte contre les groupes djihadistes au Sahel.

Lobspaalga.com

1 1 voter
Évaluation de l'article

      Partager    
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x
× Comment puis-je vous aider ?

Félicitation, votre inscription a été validé!

Erreur lors de l'envoi de la requête. Veuillez réessayer!

LobsPaalga will use the information you provide on this form to be in touch with you and to provide updates and marketing.