Le Burkina Faso prendra part au premier sommet mondial sur les systèmes alimentaires qui se tiendra en septembre 2021 à New York, dans le cadre de la 76e assemblée générale des Nations unies. La nouvelle a été annoncée lors du point de presse du gouvernement de ce jeudi 10 juin 2021 à Ouagadougou.

la nouvelle a été annoncée par le ministre de l’Agriculture, Dr Salifou Ouédraogo, au pupitre

Pour ce face-à-face avec les hommes de médias, trois membres du gouvernement ont été dépêchés. Il s’agit du ministre de l’Agriculture, des Aménagements hydro-agricoles et de de la Mécanisation, le Dr Salifou Ouédraogo, le ministre de la Santé, le Pr Charlemagne Ouédraogo, et le ministre des Ressources animales et halieutiques, Modeste Yerbanga.

En effet, les systèmes alimentaires constituent l’un des éléments qui lient ces trois départements, surtout que cette notion de systèmes alimentaires désignent tous les maillons de la chaine, allant de la production jusqu’à la consommation de produits, touchant ainsi tous les aspects de l’existence humaine. « Quels sont les moyens de production, de consommation, de transformation, de stockage, de consommation et d’élimination des déchets alimentaires dont nous disposons ? Est-ce que cela est en adéquation avec nos ambitions ? Est-ce que ce n’est pas nuisible à la nature, à l’environnement et à nos écosystèmes ? Est-ce que l’apparition de certaines maladies comme l’obésité, le diabète ou la malnutrition chronique n’a pas de lien avec les systèmes alimentaires ? » Voilà autant de questions soulevées par  le coordonnateur national des concertations au niveau du Burkina Faso, Alassane Guiré, qui a du même coup interpelé d’autres secteurs comme les Transports, l’Energie, les Infrastructures qui, si on y pense bien, interviennent aussi dans le transport et la conservation des aliments.

Le Pr Charlemagne Ouédraogo a saisie l’occasion de cette conférence de presse pour inviter les uns et les autres à faire la promotion du vaccin contre la covid 19 afin que les échanges commerciaux puissent reprendre normalement. Quant au ministre des Ressources animales et halieutiques, Modeste Yerbanga, il a rappelé à quel point l’élevage occupe une place importante dans la sécurisation alimentaire et nutritionnelle. A titre illustratif, il a indiqué que dans les pays développés la part de l’élevage dans la sécurisation des systèmes alimentaires varie entre 40 et 60% alors que sous nos tropiques elle tourne autour de 4,6%.

Le sommet de New York, qui fait suite à un appel lancé par le secrétaire général des Nations unies, sera précédé d’un rassemblement pré-sommet qui se tiendra du 26 au 28 juillet 2021 à Rome (Italie) où se trouve le siège de la FAO. Ce premier rendez-vous permettra aux pays participants, de peaufiner leur feuille de route pour cet évènement de portée mondiale. Chaque Etat membre ayant été invité à conduire des concertations nationales avec l’ensemble des parties prenantes des systèmes alimentaires, le Burkina lancera les siennes dans  quelques jours. Ces échanges porteront essentiellement sur trois points à savoir :

Comment faire en sorte que les politiques nationales encouragent une production durable et une consommation d’aliments diversifiés, sains et nutritifs, accessibles à toutes les couches de la population de notre pays

Comment  permettre aux dynamiques de production, de transformation, de fortification, de conservation/stockage et de commercialisation de garantir une qualité nutritionnelle et sanitaire des aliments au profit des populations

Quels sont les engagements de toutes les parties prenantes qui doivent favoriser de nouvelles actions et organisations de systèmes alimentaires résilients et durables au Burkina Faso

Zalissa Soré

0 0 voter
Évaluation de l'article

      Partager    
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x
× Comment puis-je vous aider ?

Félicitation, votre inscription a été validé!

Erreur lors de l'envoi de la requête. Veuillez réessayer!

LobsPaalga will use the information you provide on this form to be in touch with you and to provide updates and marketing.