En prélude à la tenue d’un forum national sur le foncier le 14 avril,  la commission Justice et paix (CJP) a animé une conférence ce 9 avril 2020 au Centre national Paul Cardinal Zoungrana. Le SG, abbé Hermann Ouédraogo,  a expliqué  qu’il s’agit pour eux de contribuer à une prise de conscience sur la nécessité d’un sursaut national en vue de  trouver des solutions concertées.

Selon le SG de la CJP, l’abbé Hermann, au milieu, le forum va réunir 150 participants

Le forum dont  il est question va se tenir les 14, 15 et 16 du mois courant. Il est organisé dans le cadre d’un programme triennal dénommé  Programme action  pour la paix et la justice sociale à l’horizon 2021 (PAPJ) et exécuté par la CJP- Burkina Faso, avec l’appui financier  de Misereor et du Secours catholique Caritas France (SCCF).  La prochaine rencontre a pour  objectif global de contribuer à une prise de conscience individuelle et collective sur la nécessité d’un sursaut national en vue de solutions concertées, globales et durables à la question foncière. Les travaux comprendront une communication introductive et cinq 05 panels autour des thèmes suivants :

  • Communication introductive : État de droit, gouvernance foncière et cohésion sociale : rôle et responsabilité des acteurs.
  • Panel 1 : le foncier urbain : briser le cercle vicieux.
  • Panel 2 : le foncier rural : préserver la diversité et réduire la marginalisation. 
  • Panel 3 : foncier et cohésion sociale : prévenir et gérer les conflits.
  • Panel 4 : le droit foncier à l’épreuve de la réalité sociale.
  • Panel 5 : quelles perspectives en matière de gestion foncière ?

Il est en outre prévu des travaux de groupes autour de trois (03) thèmes :

  1. L’aménagement urbain ;
  2. La gestion du foncier rural ;
  3. Les mécanismes de lutte contre la corruption et prévention des conflits liés au foncier.

Le PAPJ va couvrir 8 diocèses  et se déployer à travers trois axes :  la consolidation de la paix sociale par le développement  d’une culture de civisme  et de la citoyenneté ; la prévention  des conflits  liés aux fonciers rural ; la protection des droits des femmes  et des jeunes filles  victimes d’accusation  par allégation  de sorcellerie et du mariage forcé.

De 2016 à nos jours, quelques actions réalisées par la CJP

Selon le SG de la CJP, abbé, Hermann Ouédraogo,  le projet s’inscrit dans le sens du renforcement de l’Etat de droit et a permis de développer plusieurs initiatives d’information, d’éducation, de formation, de soutien à des groupes vulnérables notamment dans les régions du Centre, du Centre-Ouest des Hauts-Bassins, du Centre-est, du Centre-Nord, du Sud-Ouest et des Cascades. A ce titre, plusieurs actions ont été réalisées dont la mise en place et la formation de cellules scolaires pour le civisme et la moralité dans six établissements scolaires dans les trois grandes villes du Burkina, la réinsertion sociale d’un nombre considérable de femmes exclues par allégation de sorcellerie, l’annulation de plusieurs cas de mariages forcés, la mise en place et la redynamisation de douze (12) commissions foncières villageoises et commissions de conciliation foncière villageoises, le soutien à la sécurisation des terres par l’établissement d’actes d’état civil, l’accompagnement à l’obtention d’Attestations de Possession Foncière Rurale, et l’élaboration de chartes foncières villageoises.

Télécharger le programme complet du forum

Le bilan à mi-parcours de l’ensemble de ces actions, fait ressortir plusieurs facteurs de cristallisation des mécanismes de gouvernance et de cohésion sociale tant au niveau national que local. Il s’agit, entre autres, de l’incivisme, de la corruption, de l’impunité, de l’ignorance des dispositions légales ou règlementaires par les populations, le bradage des terres, la précarité de vie des populations, le sentiment d’injustice dans l’accès aux services et aux ressources. Dans tout cela, les problèmes liés au foncier méritent une attention toute particulière, dans la mesure où plusieurs enjeux s’y rattachent, que ces enjeux renvoient à des questions de gouvernance ou à des intérêts personnels à partir desquels naissent de nombreuses crises et conflits. Toutes choses qui donnent toute son importance au forum.

W . Harold  Alex Kaboré

0 0 voter
Évaluation de l'article

      Partager    
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x
× Comment puis-je vous aider ?

Félicitation, votre inscription a été validé!

Erreur lors de l'envoi de la requête. Veuillez réessayer!

LobsPaalga will use the information you provide on this form to be in touch with you and to provide updates and marketing.