« La NAFA est définitivement debout » et ces partisans ont investi en masse le Conseil burkinabè des chargeurs (CBC) pour le démontrer, le mardi 29 septembre 2020.  L’objectif du parti de Djibril Bassolé pour les élections législatives à venir, c’est d’obtenir le maximum de députés pour avoir droit de citer. 

Les  organisateurs de cette assemblée générale ont été interpellés quelques minutes avant le début de la cérémonie par le porte-parole de la cinquantaine de bonnets rouges présente pour l’occasion. Ce dernier, las d’attendre a  exigé un plus de respect  pour les chefs traditionnels. C’est à l’issu de cela que les membres du présidium ont livré le message aux différents militants. A la tribune se sont alors succédé, le président du parti Mamoudou Dicko, le secrétaire national adjoint à l’information du parti, Herman Bado, par ailleurs tête de liste au niveau du Kadiogo. Tous ont été unanimes et ont confié que leur parti est debout malgré les manigances de leurs détracteurs.  

Au cours des échanges qui se sont poursuivi à huis clos, il s’est agi pour les militants de la NAFA de discuter sur la stratégie politique à dérouler sur l’ensemble du territoire à l’approche du scrutin, sur la présentation des moyens logistiques qui vont être mobilisés pour la campagne. C’est dans cette lancée que le parti a remis une vingtaine de motos aux responsables du parti au niveau des communes rurales et arrondissements .

Le général Bassolé grand absent ?

Selon  le président de la NAFA,  sa formation politique va peser désormais de tout son poids et de façon permanente sur la scène politique nationale. «  Nous allons faire le plein de députés. En 5 ans certains n’ont pas pu bien faire les choses et demandent  un nouveau bail de 5 ans de plus. Voilà 40 ans que la situation perdure et on doit mettre fin à cet amateurisme », a-t-il martelé.

Herman Bado a expliqué que son  parti a déposé 46 listes au niveau de la Commission électoral nationale indépendante (CENI), l’objectif étant de faire le plein de députés au soir du 22 novembre. « Nous sommes engagés et faisons corps avec l’opposition politique pour refermer la parenthèse politique que nous subissons depuis 5 ans. Quand un parti est porté par une force, les mêmes énergies qui ont  créées et portées ce parti demeurent. Malgré les difficultés, la base s’est renforcée  et prête pour de nouvelles conquêtes », a-t-il rassuré.

le secrétaire national adjoint à l’information du parti, Herman Bado, tête de liste au Kadiogo.

Pour le plus jeune candidat du parti (23 ans), Souleymane Zongo  participant à la course aux législatives, son parti social-démocrate priorise les jeunes. « Notre parti place l’homme au centre de toute chose et a mis la jeunesse en avant », a dit l’étudiant en 3e année des sciences biomédicales.

Souleymane Zongo, le plus jeune candidat de la NAFA

W . Harold Alex Kaboré

1 1 voter
Évaluation de l'article

      Partager    
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x
×

Powered by WhatsApp Chat

× Comment puis-je vous aider ?

Félicitation, votre inscription a été validé!

Erreur lors de l'envoi de la requête. Veuillez réessayer!

LobsPaalga will use the information you provide on this form to be in touch with you and to provide updates and marketing.